En digne successeur de Mstislav Rostropovitch, Alexandre Kniazev compte parmi les très grands noms du violoncelle russe contemporain.

Né en 1961 à Moscou, Alexander Kniazev commence ses études de violoncelle à l’âge de six ans avec Alexander Fedorchenko puis entre au conservatoire de Moscou en 1979. Parallèlement, il étudie l’orgue auprès de G. Kozlova. Il obtient de nombreux prix internationaux, dont le premier prix du Concours international de violoncelle de Vilnius en 1977, le deuxième prix du Concours international Tchaïkovski de Moscou en 1990 et, en 1992, le premier prix du Concours international de Pretoria. En 1999, il est nommé meilleur musicien de l’année en Russie.

En 1978, Alexander Kniazev fait ses débuts en Russie, Angleterre, France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Autriche, Etats-Unis, Japon, Corée, Amérique du Sud et Afrique du Sud.
Il  joue régulièrement  en soliste avec les orchestres philharmoniques de Londres, Göteborg, St-Petersbourg, Helsinki, Radio France, Prague, Monte-Carlo, les orchestres symphoniques de Moscou, de la NHK,  l’Orchestre de chambre de Moscou, les Wiener Symphoniker, le Royal Philharmonic, le Bayerischer Rundfunk, l’Orchestre national de France… sous la direction de feu Evgueni Svetlanov, Mstislav Rostropovitch et Kurt Masur, Youri Temirkanov, Youri Bashmet, Vladimir Fedosseïev, Neeme Järvi, Paavo Järvi, Alexander Vedernikov, Mikhail Pletnev, Charles Dutoit, Kazuki Yamada, Stéphane Denève, Jean-Claude Casadesus, Maxime Chostakovich...

Alexander Kniazev a comme partenaires de musique de chambre Valery Afanassiev, Elisabeth Leonskaja, Kun Woo Paik, Boris Berezovsky, Andrei Korobeinikov, Plamena Mangova, Victor Tretiakov, Vadim Repin, Mario Brunello, Nikolaï Lugansky, Ivan Monighetti, Boris Berezovsky et Dmitri Makhtin, et Jean Guilllou

Alexander Kniazev est l’invité régulier des festivals de Saint-Denis, des Nuits du Suquet, de La Roque d’Anthéron, de Tanglewood, Lugano, Salzbourg ainsi que Les "Soirées de décembre" de Moscou, "Les Nuits Blanches" de St-Petersbourg et les Folles Journées de Nantes/Tokyo,

Fervent défenseur de la musique de notre temps il a créé à Moscou le Concerto pour violoncelle d’Alexeï Rybnikov qui lui est dédié ainsi que le Concerto pour violoncelle de Benjamin Youssoupov.

Depuis 1995, Alexandre Kniazev enseigne au conservatoire de Moscou et donne régulièrement des conférences en France, en Espagne et en Corée. Il est fréquemment invité en tant que membre du jury de nombreux concours internationaux.

Alexander Kniazev a enregistré chez Melodia des œuvres d’Ernest Bloch et le Concerto pour violoncelle de Miaskovsky sous la direction d’Evgueni Svetlanov avec l’Orchestre symphonique d’état de Russie sorti en 2016; chez Philips des œuvres de Max Reger et une création de Jean Guillou, Fantaisie concertante pour violoncelle et orgue; chez Warner Classics les suites de J.-S. Bach, des œuvres de Chopin et Rachmaninov avec Nikolaï Lugansky, les trios de Chostakovitch, Rachmaninov et Mendelssohn ; chez Lontano/Warner, le Concerto pour violoncelle de Dvořák avec l’Orchestre symphonique Tchaïkovski de Moscou ; chez Fuga Libera des oeuvres de Franck et Ysaÿe avec Plamena Mangova ; chez Mirare des œuvres de Brahms avec Andreï Korobeinikov et chez Exton les Variations Goldberg de J.S. Bach à l’orgue. Il vient d’enregistrer le concerto n°1 de Chostakovitch, avec l’Orchestre Yokohama Sinfonietta sous la direction de  Kazuki Yamada.
L’ensemble de sa discographie a été unanimement saluée par la critique et reçue de nombreuses récompenses.

En 2016/2017 il jouera notamment avec les orchestres de Toulouse, de la NHK, de Russie sous la direction d’Andris Poga, Alexander Vedernikov, Vassily Petrenko ; en  musique de chambre à l’auditorium du Louvre, au musée Pouchkine, au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence; en récital en Europe et en Russie et aux Invalides à Paris à l’orgue.

La presse en parle
« Une personnalité originale et attachante, qui prône avant tout l’ouverture d’esprit et recherche l’expression de l’âme derrière chaque note de musique. »
Le Monde de la Musique