Andrey Boreyko est directeur musical de l'Orchestre National de Belgique depuis septembre 2012. Il développe ses activités à l'échelle nationale et internationale et équilibre le répertoire traditionnel avec une programmation innovante et diversifiée, dont de nouvelles oeuvres de Géorgie (Gia Kancheli), Turquie (Fazil Say), et Belgique (Frederik Neyrinck).
Durant la saison 2016/17, Boreyko présente un festival dédié à la musique de Camille Saint-Saëns.

En septembre 2014, Boreyko débute sa carrière en tant que Directeur Musical de l'Orchestre Philharmonique de Naples en Floride et occupe également le poste de Chef principal invité de l'Orquesta Sinfónica de Euskadi.

Très recherché comme chef d'orchestre invité, il a travaillé en Amérique du Nord avec les orchestres philharmoniques de New York et Los Angeles, les orchestres de Cleveland et de Philadelphie, l'Orchestre symphonique de Montréal et les orchestres symphoniques de Toronto, de Chicago, de Boston, de San Francisco, de Baltimore et de Pittsburgh. En 2016/17, il est réinvité par les orchestres symphoniques de Toronto et de Detroit, et fait quelques apparitions aux festivals d’Aspen et de Ravinia - ce dernier avec le Chicago Symphony Orchestra. Chef d’orchestre prolifique du grand répertoire symphonique et défenseur passionné des œuvres moins connues, Boreyko a dirigé l'une des premières américaines les plus attendues de 2014 avec la Philharmonie de Los Angeles dans sa première représentation de la Symphonie n°4 de Górecki. Ils ont rencontré un grand succès.

Ses principaux futurs engagements européens comprennent notamment le Konzerthausorchester Berlin, l'Orchestre symphonique de Göteborg, l'Orchestre philharmonique royal de Stockholm, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, le Bamberger Symphoniker, l'Orchestre du Maggio Musicale Fiorentino, l'Orchestre philharmonique de Radio France et les Orchestres philharmoniques de Varsovie. Boreyko a également dirigé des orchestres tels que le Berliner Philharmoniker, le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, le Münchner Philharmoniker, le Staatskapelle Dresden, le Gewandhausorchester Leipzig, le Wiener Symphoniker, le Filharmonica della Scala, le Concertgebouw, l'Orchestre de Paris, la Tonhalle-Orchestre de Zurich, la London Symphony et Philharmonique de Rotterdam.

Parmi les enregistrements de Boreyko, il y a le Lamentate de Pärt et la Symphonie n ° 6 de Silvestrov (pour les disques ECM) et la première version de la Suite Lady Macbeth De Mzensk pour Hänssler Classics. Il a également enregistré la Manfred Symphonie de Tchaïkovski avec le Düsseldorfer Symphoniker et Chain 2 de Lutosławski avec le Los Angeles Philharmonic pour Yarling Records. Avec l'Orchestre National de Belgique, Boreyko poursuit son vaste projet d'enregistrement des symphonies complètes de Shostakovitch, ayant déjà enregistré les numéros 1, 4, 6, 9 et 15 avec le Radio-Sinfonieorchester Stuttgart des SWR. Il a aussi dirigé l'enregistrement de la Symphonie n ° 4 de Górecki avec le London Philharmonic Orchestra pour Nonesuch.

Andrey Boreyko a été directeur musical du Symphoniker de Düsseldorf (2009-14) et Chef principal invité de l’orchestre de la Jenaer Philharmonie (dont il est maintenant chef honoraire), du Winnipeg Symphony et du Berner Sinfonieorchester.

Pour la programmation des concerts les plus innovants, il a reçu 3 saisons de suite le Prix du Deutscher Musikverleger-Verband, une première dans l’histoire de ce prix.