Anne-Sophie Mutter est l'une des grandes virtuoses du violon de notre temps depuis plus de 35 ans.

Née à Rheinfelden dans l'état de Baden, la violoniste débuta sa carrière internationale au festival de Lucerne en 1976. L’année d’après, elle se produisait en soliste aux Salzbourg Whitsun Concerts sous la direction d'Herbert von Karajan.
Depuis, Anne-Sophie Mutter a donné des concerts dans tous les plus importants centres de musique du monde entier.

En plus de jouer les grandes œuvres du répertoire, elle aime y introduire de nouvelles œuvres pour son public : Sebastian Currier, Henri Dutilleux, Sofia Gubaïdaluna, Witold Lutoslawski, Norbert Moret, Krzysztof Penderecki, Sir André Previn et Wolfgang Rihm lui ont chacun dédié des œuvres.

Elle met également sa popularité à contribution d’œuvres de charité, et soutient l’épanouissement de jeunes musiciens particulièrement talentueux.

L’année 2012 avec les tournées en Asie, Europe et Etats Unis, ainsi que, pour la première fois, l’Australie, prouve son éclectisme musical et sa distinction inégalée dans le monde de la musique classique.

Au début de l’année, Anne-Sophie Mutter a joué le concerto de Bruch avec « Times Machines » de Currier, en Allemagne et en Suisse, avec le SWR du Radio Sinfonieorchester Stuttgart, sous la direction de Michael Francis.
« Times Machines » qui avait été donné en première mondiale en juillet 2011 par l’artiste elle-même, a été entendu pour la première fois en première européenne.

Lors de sa tournée européenne, Anne-Sophie Mutter jouera des œuvres de Lutowslawski, Mozart, Saint-Saens et Schubert avec son partenaire qui l’accompagne depuis de nombreuses années, Lambert Orkis.

En trio avec Lambert Orkis et Daniel Müller-Schott, elle jouera des oeuvres de Beethoven et Tchaikowsky. Avec un autre trio composé de André Previn au piano et Müller-Schott au violoncelle, elle jouera des œuvres de Mendelssohn, Mozart et Previn.

En mars, Anne-Sophie Mutter ira en Australie pour la première fois pour 4 concerts à Sydney où elle jouera le concerto de Beethoven avec le Sydney Symphony Orchestra, dirigé par Vladimir Ashkenazy.

Un autre point fort de cette saison, est sa tournée Européenne avec le Vienna-Berlin Chamber Orchestra. Le programme comprend les concertos n° 3 et 5 de Mozart qu’elle dirigera de son violon, ainsi que « Lichtes Spiel » écrit par Wolfgang Rihm et dirigé par Michael Francis. Anne-Sophie Mutter jouera l’œuvre « Lichtes Spiel » pour la première fois lors de sa tournée européenne.

Elle ouvrira la saison 2012/13, à Chicago et à Washington, par un concert de gala, avec chacun des deux orchestres, respectivement dirigés par Ricardo Muti et Christoph Eschenbach.

Anne-Sophie Mutter va également créer de nouvelles œuvres en 2012. Elle jouera la seconde sonate pour violon et piano d’André Previn. Elle fera également la création mondiale du concerto pour violon n° 2 avec orchestre à cordes avec 2 clavecins interludes, d’André Previn, à Trondheim en septembre, avec les solistes de Trondheim. Cette création, ainsi que les Quatre Saisons de Vivaldi, sera jouée en Europe dans cette formation durant la tournée.

La prochaine tournée en Asie emmènera Anne-Sophie Mutter en Chine et à Taïwan en novembre où elle jouera « Times Machines » de Currier, mais également « Lichtes Spiel » de Rihm, pour la première fois, ainsi que les concertos de Beethoven, Brahms et Dvorak.

Parmi les honneurs décernés à Anne-Sophie Mutter pour ses nombreux enregistrements, figurent le German Record Prize, le Record Academy Prize, le Grand Prix du Disque, le International Record Prize et plusieurs Grammies.

A l’occasion du 250ème anniversaire de Wolfgang Amadeus Mozart, Anne-Sophie Mutter a enregistré les œuvres les plus importantes pour violon du compositeur.

En Septembre 2008, elle a enregistré le concerto pour violon de Gubaidulina « In Tempus Praesens » avec le London Symphony Orchestra, sous la direction de Valery Gergiev et les concertos en la mineur et mi Majeur de Bach, avec les Solistes de Trondheim, qu’elle dirige du violon.

Afin de célébrer le bicentenaire de la naissance de Mendelssohn, Anne-Sophie Mutter rend un hommage très personnel au compositeur, et mêle musique symphonique et musique de chambre sur CD et DVD : la sonate pour violon en fa Majeur de 1838, le trio pour piano en ré mineur op. 49, composé en 1839, et le concerto en mi mineur de 1845.

L’enregistrement d’Anne-Sophie Mutter des sonates pour violon de Brahms avec le pianiste Lambert Orkis est sorti en mars 2010.

A l’occasion de ses 35 ans de carrière, Deutsche Grammophon a sorti une compilation comprenant tous ses enregistrements.

En 2008, l’artiste fonde la « Fondation Anne-Sophie Mutter ».
Le but de la fondation est de promouvoir un soutien mondial à de jeunes musiciens prometteurs - une tâche entreprise par la violoniste alors qu’elle fondait la « Fondation du Cercle des Amis d’Anne-Sophie Mutter » en 1997.

Anne-Sophie Mutter s’intéresse aussi particulièrement aux questions de santé et de société de notre époque. Régulièrement, elle soutient ces causes en donnant des concerts caritatifs.
Elle a, par exemple, donné des concerts pour la Fondation Lichtblick Hasenberg pour la rénovation du State Opera House den Linden et pour la Fondation Anne-Sophie Mutter.

En 2011, Anne-Sophie Mutter a reçu le prix Brahms, ainsi que les prix Erich-Fromm et Gustav-Adolf pour son implication dans les causes sociales.

En 2010, l’Université norvégienne des Sciences et des Technologies de Trondheim lui a décerné un doctorat à titre honorifique. En 2009, elle s’est vue décerner le
« Prix Européen St Ulrich » ainsi que le « Cristobal Gabaroon Award ».
Anne-Sophie Mutter a reçu en 2008 le « Prix Ernst von Siemens » ainsi que le « Prix Mendelssohn de Leipzig ».

Elle a reçu le Grand Ordre du Mérite de la République Fédérale d’Allemagne, la Légion d’Honneur française, l’Ordre du Mérite Bavarois, le Grand Ordre du Mérite Autrichien ainsi que de nombreuses autres décorations.