Bertrand de Billy naît à Paris où il étudie la musique et devient musicien d’orchestre avant de débuter la direction d’orchestre.

De 1993 à 1995, il est premier Kapellmeister et directeur musical du Anhaltisches Theatre à Dessau ; il occupe ensuite le même poste au Volksoper de Vienne de 1996 à 1998.

Il est directeur musical au Gran Teatre del Liceu de Barcelone de 1999 à 2004 et de l'Orchestre de la Radio de Vienne de 2002 à 2010. Bertrand de Billy est principal chef invité du Frankfurter Opern und Museumsorchester ainsi que de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Depuis 2014/2015, il est également chef invité principal de la Dresdner Philharmonie.

Très tôt dans sa carrière, ses engagements l’ont mené aux opéras de Vienne, Berlin, Hambourg et Munich, à la Royal Opera House Covent Garden à Londres, au Grand Théâtre de la Monnaie, à l'Opéra National de Paris et aux opéras de Washington et Los Angeles, entre autres. Depuis 1997, il a été régulièrement invité au Metropolitan Opera à New York et depuis 2002 au Festival de Salzbourg. Dans le monde entier, il a joué avec les plus grands orchestres, dont l'Orchestre de Cleveland, le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, la Staatskapelle de Dresde, l'Orchestre de Paris, le Wiener Symphoniker ainsi que le Museumsorchester de Francfort, l'Orchestre Philharmonique de Hambourg, le RSB Berlin, le Konzerthaus Orchestre de Berlin , la Dresdner Philharmonie, la Königliche Kapelle Kopenhagen, le NHK Symphony Orchestra, l'Orchestre philharmonique de Tokyo, le Metropolitan Symphony Orchestra de Tokyo et beaucoup d’autres. Bertrand de Billy dirige un vaste répertoire allant de Bach à de nombreuses créations et premières mondiales. Il est étroitement lié au Theater an der Wien, au Musikverein de Vienne et à la Wiener Konzerthaus, ainsi qu’aux opéras de Vienne, Munich et Francfort.

De nombreux enregistrements CD et DVD illustrent son travail.

Bertrand de Billy a reçu de nombreux prix prestigieux en France et en Autriche.

En France, Bertrand de Billy est Chevalier de « l’Ordre National de la Légion d’Honneur », du « Mérite National » et des « Arts et Lettres ».