Sa gestuelle développe un vocabulaire d’une richesse inouïe, punch de karatéka et évanescence de ballerine, qui n’est pas sans évoquer l’élégance d’un Chailly ou la jubilation d’un Kleiber. Jonas Pulver, Le Temps (CH), 12 juin 2010

Kazuki Yamada est le Directeur Artistique et Musical de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. Egalement Chef Principal invité de l’Orchestre de la Suisse de Romande depuis septembre 2012, Kazuki Yamada est aujourd’hui l’un des chefs les plus en vues de sa génération.

En Septembre 2009, Kazuki Yamada remporte le Grand Prix du 51ème Concours International de Jeune Chef d’Orchestre de Besançon et reçoit parallèlement le Prix du Public. Rapidement reconnu sur la scène internationale, il dirige les orchestres tels que : Orchestre Philharmonique de St Petersbourg, NHK Symphony Orchestra, Orchestre de Paris, Orchestre National de France, Philharmonia Orchestra, Orchestra National du Capitole de Toulouse, Staatskapelle Dresden, WDR Sinfonieorchester Köln, Rundfunk Sinfonieorchester Berlin, Orchestre Philharmonique Tchèque, Sinfonia Varsovia, City of Birmingham Symphony, Gothenburg Symphony, English Chamber Orchestra, Royal Stockholm Philharmonic, Orchestre de Chambre de Lausanne, Orquesta Sinfonica y Coro de RTVE, Tonkünstler-Orchester (au Musikverein de Vienne), West Australian Symphony Orchestra…

Au Japon, il est Chef Principal du Japan Philharmonic, Chef Associé du Sendai Philharmonic et de l’Ensemble Orchestral Kanazawa et Directeur Musical du Yokohama Sinfonietta, un ensemble qu’il a fondé quand il était encore étudiant. En août 2012, il dirige l’opéra Oresteia de Xenakis avec le Tokyo Sinfonietta et remplace Maestro Seiji Ozawa, sur ses recommandations, dans une version scénique de Jeanne au Bûcher d’Honegger avec le Saito-Kinen Orchestra. La production sera jouée à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Paris et à Monaco avec l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo. Marion Cotillard interprétait le rôle de Jeanne d’Arc.

Kazuki Yamada collabore avec des grands solistes tels que : Emmanuel Ax, Boris Berezovsky, Leon Fleischer, Håkan Hardenberger, Nobuko Imai, Daishin Kashimoto, Daniel Müller-Schott, Xavier de Maistre, Steven Osborne, Vadim Repin, Baiba Skride, Jean-Yves Thibaudet, Daniil Trifonov et Alexander Kniazev.

Kazuki Yamada et l’Orchestre de la Suisse Romande sortiront une série de 3 Cds inspirés par la danse sur le label Pentatone. Avec Octavia Records, l’artiste présentera des œuvres de Glazunov, Kalinnikov et Khatchaturian avec le Philharmonique Tchèque. Précédemment, sur le label Fontec, le chef a réalisé 4 Cds présentant des œuvres vocales avec le Tokyo Philharmonic Chorus dont il est le chef résident. Pendant la saison 2016/17, Kazuki Yamada dirigera, entre autre, les Russian State Symphony Orchestra, Tasmanian Symphony Orchestra, Sendai Philharmonic Orchestra, Auckland Philharmonia Orchestra, Melbourne Symphony Orchestra, Deutsche Radio Philharmonie, Houston Symphony Orchestra, Utah Symphony & Opera, Orchestre National du Capitole de Toulouse, BBC National Orchestra of Wales…

Résidant à Berlin, Kazuki Yamada est né à Kanagawa au Japon en 1979. Diplômé d’une formation de Chef d’Orchestre à la Tokyo National University of Fine Arts & Music, sous la direction de Ken-ichiro Kobayashi et Yoko Matsuo, il reçoit en 2001 le Ataka-Prize. En 2002, il étudie également auprès de Gerhard Markson à l’International Summer Academy of Mozarteum Salzburg. En 2011, il reçoit le Idemitsu Music Prize for young artist in Japan.