Saluée comme «superbement subtile et virtuose» (The Arts Desk) et en tant qu’«artiste étonnamment accomplie» (Classical Source), Ksenija Sidorova est l'ambassadrice de premier plan de l'accordéon.

Encouragée à prendre l'instrument par une grand-mère imprégnée de la tradition folklorique de l'accordéon, Ksenija a commencé à jouer à huit ans sous la direction de Marija Gasele dans sa ville natale, Riga. Intéressée par le répertoire classique et contemporain, elle est devenue étudiante de premier cycle à la Royal Academy of Music de Londres.

Au cours de la saison 2016/17, Ksenija jouera avec des orchestres tels que NHK Symphony Orchestra, le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, le MDR Sinfonieorchester, le Edmonton Symphony Orchestra, le Hong Kong Philharmonic, le Kremerata Baltica et participera à une tournée avec l'Estonian Festival Orchestra sous la baguette de Paavo Järvi.

Le premier album de Ksenija, Carmen, est sorti chez Deutsche Grammophon en 2016. Suite à l'énorme succès de l’artiste lors des festivals de Jurmala (Lettonie) et Ravinia (USA), elle interprètera son projet Carmen à Munich (Prinzregententheater) et Berlin (Kammermusiksaal de la Berliner Philharmonie) en mars 2017.

En septembre 2016, elle fait ses débuts aux Vancouver Recital Series et continue ses récitals à travers l'Europe. Elle s'est produite aux festivals de Cheltenham, Verbier et Bad Kissingen et fera ses débuts au Rheingau Festival en août 2017.

Ksenija collabore régulièrement avec Miloš Karadaglić, Juan Diego Flórez, Nicola Benedetti, Thomas Gould, Avi Avital, Andreas Ottensamer et Joseph Calleja.