«Lumineuse mais avec un timbre fort, virtuose mais expressive, elle a aussi ce côté indéfinissable qui peut nous aller droit au cœur en révélant qu'il y là une personne, pas seulement une voix».
Gramophone août 2013

La soprano suédoise Maria Keohane propose un répertoire qui couvre un large éventail de styles musicaux, allant du baroque au contemporain, en passant par l'opéra, la musique de chambre et les oratorios.

Son emploi du temps chargé l'emmène partout dans le monde, elle s’est notamment produite en 2016 dans The Fairy Queen au Royal Danish Theatre à Copenhague ; en 2017, elle jouera avec l'Orchestre philharmonique de Londres, le Ricercar Consort, l’Orchestre Baroque de l'Union européenne, The Netherland Bach Society et l’Ensemble baroque de Drottningholm.

Elle se produira également dans Ino de Telemann avec le Concerto Copenhagen au Wiener Konzerthaus, dans plusieurs concerts au West Cork Chamber Music Festival, dans Salomon de Handel avec le Kölner Kammerchor au Handel Festspiele à Halle, ainsi que dans le Requiem de Mozart au Tchaïkovski Concert Hall à Moscou.

Parmi les rôles d'opéra de Maria figurent Pamina, Susanna, Armida (Handel), Tebaldo (Verdi), Melanto et Giunoné (Monteverdi), Proserpina / L'altra Ninfa (Peri) dans des opéras comme le Drottningholm’s Court Theatre à Stockholm et The Royal Danish Theatre à Copenhague .

Avec des orchestres et ensembles renommés tels que Concerto Copenhagen, The Netherland Bach Society, EUBO, The Scottish Chamber Orchestra et Ricercar Consort, Maria joue régulièrement dans des lieux et des festivals tels que le Festival international d'Edimbourg, Bozar à Bruxelles, Tanglewood, Göteborg, le Concertgebouw à Amsterdam, Halle Händel Festspiele, Ambronay, le Festival International Haendel à Göttingen, la salle Tchaikovsky à Moscou et le Wiener Konzerthaus.

Elle est très demandée en tant que concertiste et soliste d'oratorio et a joué avec plusieurs chefs d'orchestre renommés tels que Philippe Pierlot, Michael Schönwandt, Tobias Ringborg, Eric Ericson, Martin Gester, Roy Goodman, Gustav Leonhardt, Jakob Lindberg, Andrew Manze, Nicholas McGegan, Andrew Parrott, Stephen Stubbs, Jos van Veldhoven, Arnold Östman et Lars-Ulrik Mortensen.

Maria participe à de nombreux enregistrements de CD, et en 2014 elle fait partie de l'énorme projet "All of Bach" avec The Netherland Bach Society. Ses derniers succès d'enregistrements incluent d'excellentes critiques pour le CD "Pure Handel" avec l'European Union Baroque Orchestra, ainsi que Conjuration de Weckman avec le Ricercar Consort, qui a également reçu le prix "Preis der deutschen Schallplattenkritik 2013".

Au Concours International Van Wassenaer en 2000, Maria a reçu le « Prix de la soliste la plus prometteuse », et elle a été honorée à plusieurs reprises par l'Académie royale suédoise de musique. En 2005, elle a obtenu le Prix Reumert pour le rôle d’Armida dans Rinaldo de Händel et en 2014, elle a reçu le prix Jussi Björling.