Vainqueur du Grammy Award, universellement reconnu comme l'un des meilleurs musiciens du monde et souvent désigné comme le plus grand violoniste vivant, Maxim Vengerov jouit d'une renommée internationale en tant que chef d'orchestre et est l'un des solistes les plus demandés dans le monde de la musique classique.

Né en 1974, il a commencé sa carrière en tant que violon solo à l'âge de cinq ans et a remporté les compétitions internationales Wieniawski et Carl Flesch à 10 et 15 ans. Puis il a étudié avec Galina Turchaninova et Zakhar Bron, fait son premier enregistrement à l'âge de 10 ans, et a continué à enregistrer beaucoup pour les labels de grande envergure, y compris Melodia, Teldec et EMI, remportant entre autres les prix Grammy et Gramophone de l’artiste de l'année.

En 2007, il a suivi les traces de son mentor le regretté Mstislav Rostropovich, et a tourné son attention vers la direction d’orchestre. Il a depuis dirigé de grands orchestres à travers le monde, y compris les orchestres symphoniques de Montréal et de Toronto. En 2010, il a été nommé premier chef de l'Orchestre du Festival Gstaad et en juin 2014, il a obtenu un diplôme d'excellence du Moscow Institute of Ippolitov-Ivanov avec le professeur Yuri Simonov et s’est engagé sur un programme de direction d’Opéra de deux ans.

Au cours des dernières saisons, Maxim Vengerov s’est produit en tant que soliste et / ou chef d’orchestre avec de nombreux grands orchestres, dont l'Orchestre philharmonique de Berlin, le London Symphony Orchestra, BBC Symphony Orchestra, proposant souvent un important concerto pour violon dans la première moitié et une œuvre symphonique la deuxième. 2013 a été l’année du lancement du Festival Vengerov à Tokyo, et de sa résidence au Barbican Center de Londres avec cinq programmes différents qui ont mis en avant sa polyvalence unique.

Lors de la saison 16/17, Maxim Vengerov est retourné en Australie pour ouvrir la saison du Sydney Symphony Orchestra et diriger la finale de la saison du Queensland Symphony Orchestra, dont il est artiste en résidence cette année. Parmi les autres invités, citons l'Orchestre RTE de Dublin, l'Orchestre philharmonique de Munich et les Orchestres symphoniques de Melbourne.

La saison 17/18 permet à Maxim Vengerov de revenir à Carnegie Hall avec l'Orchestre symphonique de Montréal et un nouveau concerto au Festival de musique de Beijing, écrit pour lui par le célèbre compositeur Qigang Chen. Il se produit également cette saison en tournée en Europe, en Chine et aux États-Unis.

L’une des plus grandes passions de M. Vengerov est l'enseignement et l'encouragement des jeunes talents, il a occupé divers postes d'enseignement dans le monde entier et est actuellement ambassadeur et professeur invité de l'International Menuhin Music Academy en Suisse (IMMA) et « Menuhin Professeur » à la Royal Academy of Music de Londres.

M. Vengerov a reçu de nombreux prix, dont le Grammy Award pour la meilleure performance instrumentale soliste (avec orchestre) (2003), deux prix Gramophone (1994, 1995), un Classical Brit Award (2004), cinq Edison Classical Music Awards (1995, 1996, 1998, 2003, 2004), deux prix ECHO (1997, 2003) et un World Economic Forum Crystal award (2007) – qui rend hommage aux artistes qui ont utilisé leur art pour améliorer l'état du monde.

En 1997, M. Vengerov est devenu le premier musicien classique à être nommé International Goodwill Ambassador par l'UNICEF.

Il joue l'ex-Kreutzer Stradivari (1727).