À l’issue du concert, desserte gratuite de Monaco par bus offerte par les Amis de l’Orchestre
« AINSI FRAPPE LE DESTIN À LA PORTE »
Lors de la création de la 5ème symphonie de Beethoven, les réactions des artistes de l’époque sont éloquentes : « La musique de Beethoven nous ouvre l’empire du colossal et de l’immense » (E. T. A. Hoffman).
« C’est très grand, c’est absolument fou ! » (Goethe).

La grande originalité de cette symphonie tient dans le motif initial de quatre notes : trois notes brèves suivies d’une longue. Véritable stratège musical, il développe et articule sa symphonie autour de l’omniprésence de ce motif.
Il crée, pendant les quatre mouvements, l’expression d’un conflit entre un élément extérieur oppressant (ce fameux motif que chacun est libre d’interpréter à sa manière mais que Beethoven explique comme les coups du « destin à la porte ») et l’Homme.
Il apporte ainsi à la musique symphonique une dimension dramatique jamais atteinte jusqu’alors, à laquelle s’ajoute une dimension autobiographique.
Ce monument unique et impressionnant n’en finit pas de faire vibrer des générations de mélomanes dans le monde entier.

Chef & Soliste

Compositeurs

DMITRI CHOSTAKOVITCH

Concerto pour violon n° 1, opus 77