Entrée libre (dans la limite des places disponibles)
Tour à tour pathétique, émouvant, solennel tout en respectant le caractère douloureux du texte, ce Stabat Mater possède une beauté mélodique et une élégance aux discrets accents d’opéra italien. Après des concerts à Londres, Amsterdam, Göteborg, Bruxelles… et dans les plus grands festivals, la voix divine de la soprano suédoise Maria Keohane se mêlera intimement au quintette à cordes et magnifiera ce chef-d’œuvre de la Musique Sacrée.

Musique de chambre

Maria KEOHANE

Soprano
& les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

Compositeurs

LUIGI BOCCHERINI

Quintette G.362 n° 4, opus 46, pour deux violons, alto et deux violoncelles
Stabat Mater G.532a, version originale pour soprano, deux violons, alto et deux violoncelles(Première exécution à Monte-Carlo)