Stéphane Denève est directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Bruxelles, chef invité principal de l'Orchestre de Philadelphie et directeur du Centre pour le futur répertoire orchestral (Cffor). De 2011 à 2016, il a été dirigé l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart (SWR) et de 2005 à 2012, a été directeur musical du Royal Scottish National Orchestra.

Reconnu à l’international pour la qualité exceptionnelle de ses performances et de ses émissions, il apparaît régulièrement dans les grands lieux de concert avec les plus grands orchestres et solistes. Il a une affinité particulière pour la musique de sa France natale et est un défenseur passionné de la nouvelle musique.

Ses engagements récents incluent des apparitions avec l'Orchestre Royal du Concertgebouw, l'Orchestre Sinfonica dell'Accademia Nazionale de Santa Cecilia, l’Orchestre symphonique de Vienne, l'Orchestre philharmonique de Munich, l'Orchestre National de France, l'Orchestre symphonique de Londres, la Symphonie de la radio bavaroise, la Philharmonie tchèque, la Symphonie de Chicago et la NHK Symphonie. En Amérique du Nord, il a fait ses débuts au Carnegie Hall en 2012 avec l'Orchestre symphonique de Boston, qu’il a dirigé à Boston et à Tanglewood, et il apparaît régulièrement avec The Cleveland Orchestra, Los Angeles Philharmonic, San Francisco Symphony et Toronto Symphony. Il a fait ses débuts avec le Philharmonique de New York en 2015.

Il aime les relations étroites avec de nombreux solistes de premier plan: Jean-Yves Thibaudet, James Ehnes, Leif Ove Andsnes, Yo-Yo Ma, Leonidas Kavakos, Frank Peter Zimmermann, Nikolaj Znaider, Gil Shaham, Piotr Anderszewski, Emanuel Axe, Lars Vogt, Nikolai Lugansky, Paul Lewis, Joshua Bell, Hilary Hahn, Vadim Repin et Nathalie Dessay.

Dans le domaine de l'opéra, Stéphane Denève a dirigé des productions au Royal Opera House, au Festival de Glyndebourne, à La Scala, au Festival de Saito Kinen, au Gran Teatro de Liceu, à l'Opéra néerlandais, à La Monnaie, au Deutsche Oper Am Rhein et à l'Opéra National de Paris. Au cours de la saison 16/17, il fait ses débuts au Deutsche Oper Berlin avec Roméo et Juliette de Berlioz.

En tant qu'artiste, il est acclamé par la critique pour ses enregistrements des œuvres de Poulenc, Debussy, Ravel, Roussel, Franck et Connesson. Il a été double gagnant du Diapason d'Or de l'année, a été sélectionné pour le prix Artist of the Year de Gramophone et a remporté le prix de la musique symphonique aux International Classical Music Awards. Sa version la plus récente est un disque des œuvres de Guillaume Connesson avec le Brussels Philharmonic, pour Deutsche Gramophone.

Diplômé et lauréat du Conservatoire de Paris, Stéphane Denève a travaillé en étroite collaboration avec Sir Georg Solti, Georges Prêtre et Seiji Ozawa. Il s'engage à inspirer la prochaine génération de musiciens et d'auditeurs, et travaille régulièrement avec les jeunes dans les programmes du Tanglewood Music Center et du New World Symphony.