Calendrier

Récital Arcadi Volodos
2 Mai2021

Récital Arcadi Volodos

GRANDE SAISON - RÉCITAL
Saison 20/21
Arcadi VOLODOS, Piano
CLEMENTI, BRAHMS, SCHUBERT
La Quintessence du Romantisme
9 Mai2021

La Quintessence du Romantisme

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Stanislav KOCHANOVSKY, Direction
Jorge GONZALEZ BUAJASAN, Piano

CHOPIN, TCHAÏKOVSKY
CHANGEMENT DE PROGRAMME
Russie de toujours
16 Mai2021

Russie de toujours

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Jérémie RHORER, Direction
Alexandre KANTOROW, Piano

GLINKA, PROKOFIEV, TCHAIKOVSKY
Carmina Burana
29 Mai2021

Carmina Burana

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Elisabeth LEONKSAJA, Piano
M. ERIKSMOEN, M. REXROTH, A. ERÖD, Chœur du CBSO

BARTÓK, ORFF
Carmina Burana
30 Mai2021

Carmina Burana

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Elisabeth LEONKSAJA, Piano
M. ERIKSMOEN, M. REXROTH, A. ERÖD, Chœur du CBSO

BARTÓK, ORFF
L’esprit espagnol
6 Juin2021

L’esprit espagnol

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Josep PONS, Direction
Nelson GOERNER, Piano
María TOLEDO, Cantaora

RAVEL, DE FALLA
Récital Christian Zacharias
9 Juin2021

Récital Christian Zacharias

GRANDE SAISON - RÉCITAL
Saison 20/21
Christian ZACHARIAS, Piano
BEETHOVEN, HAYDN, SCHUBERT
Les années folles
13 Juin2021

Les années folles

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Alondra DE LA PARRA, Direction
Jorge Luís PRATS, Piano

MILHAUD, GERSWHIN, RAVEL
Quatuor Jaëll
9 Mar2021

Quatuor Jaëll

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
Quatuor JAËLL
GOUBAÏDOULINA, STRAVINSKY, SCHUBERT
CONCERT AVANCÉ À 16H AU LIEU DE 18H30
Musique de chambre
15 Avr2021

Musique de chambre

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
D. HUEBER, F. MEREAUX,
S. STECKELER

DEBUSSY, TAKEMITSU, BAX, MEREAUX
Musique de chambre
4 Mai2021

Musique de chambre

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
Octuor à cordes de l'OPMC
CHOSTAKOVITCH, MENDELSSOHN
Les Vents du Sud
15 Juin2021

Les Vents du Sud

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
Les Vents du Sud
ONSLOW, DEBUSSY, POULENC
L’Ile indigo
31 Mar2021

L’Ile indigo

JEUNE PUBLIC
Saison 20/21
Christophe MANGOU, Direction
Julie MARTIGNY, Narratrice

LE HERISSIER
Printemps des Arts
27 Mar2021

Printemps des Arts

DANS LE CADRE DU FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DE MONTE-CARLO
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Tedi PAPAVRAMI, Violon

BERG, SCHÖNBERG
CONCERT AVANCÉ À 15H AU LIEU DE 20H30
I Lombardi alla Prima crociata
28 Mar2021

I Lombardi alla Prima crociata

OPERA DE MONTE-CARLO
AUTRES DATES

Saison 20/21
Daniele CALLEGARI, Direction
VERDI
Billetterie indisponible
Printemps des Arts
11 Avr2021

Printemps des Arts

DANS LE CADRE DU FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DE MONTE-CARLO
Saison 20/21
Gergely MADARAS, Direction
Ivo KAHÁNEK, Piano

LISZT
CONCERT AVANCÉ À 15H AU LIEU DE 18H
Boris Godounov
2 Mai2021

Boris Godounov

OPERA DE MONTE-CARLO
AUTRES DATES

Saison 20/21
Konstantin CHOUDOVSKI, Direction
MOUSSORGSKI
Billetterie indisponible
Concert au Palais Princier
15 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Valery GERGIEV, Direction
DEBUSSY, STRAVINSKY
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
18 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Gianluigi GELMETTI, Direction
C. REISS, M. PIZZOLATO, P. FANALE, N. DI PIERRO,
Coro del Teatro Regio di Parma

MOZART
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
22 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Tomáš NETOPIL, Direction
Katia & Marielle LABÈQUE, Piano

POULENC, RAVEL
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
29 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Thomas HENGELBROCK, Direction
MOZART, MENDELSSOHN
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
1 Août2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Sergey KHACHATRYAN, violon

TAKEMITSU, SCHUBERT, SIBELIUS
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
5 Août2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Alexandre KANTOROW, Piano

SAINT-SAËNS, BIZET
En vente à partir de Février 2021
{"playlist":[{"title":"De Sabata – Juventus, po\u00e8me symphonique","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/Juventus-poeme-symphonique-DE_SABATA.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/De_Sabata.jpg","duration":"2:59","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – Le sacre du printemps","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-Le-sacre-du-printemps-extrait-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:46","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – l’Oiseau de feu (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-lOiseau-de-feu-extrait-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:43","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – Petrouchka (extrait 2)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-Petrouchka-extrait-2-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:42","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – Petrouchka (extrait 1)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-Petrouchka-extrait-1-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:47","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Rimsky-Korasakov – She\u0301he\u0301razade (Extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Rimsky-Korasakov-She\u0301he\u0301razade-Extrait-OPMC-Classics-003.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015185-ub70lo-t500x500.jpg","duration":"0:52","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Ravel – Daphnis et Chloe\u0301 (Extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Ravel-Daphnis-et-Chloe\u0301-Extrait-OPMC-Classics-002.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015673-4j1wni-t500x500.jpg","duration":"0:30","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Debussy – Pre\u0301lude a\u0300 lapre\u0300s-midi dun faune (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Debussy-Pre\u0301lude-a\u0300-lapre\u0300s-midi-dun-faune-extrait-OPMC-Classics-002.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015673-4j1wni-t500x500.jpg","duration":"0:39","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Moussorgsky – Une nuit sur le Mont Chauve (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Moussorgsky-Une-nuit-sur-le-Mont-Chauve-extrait-OPMC-Classics-003.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015185-ub70lo-t500x500.jpg","duration":"0:53","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Borodine – Danses Polovtsiennes (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Borodine-Danses-Polovtsiennes-extrait-OPMC-Classics-003.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015185-ub70lo-t500x500.jpg","duration":"0:48","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Chostakovitch – Symphonie n\u00b011 du 4e\u0300me mvt Le Tocsin (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Chostakovitch-Symphonie-n\u00b011-extrait-du-4e\u0300me-mouvement-Le-Tocsin-OPMC-Classics-005.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041018474-3ovqdp-t500x500.jpg","duration":"1:12","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Mahler – 5e\u0300me symphonie extrait du 1er mouvement","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Mahler-5e\u0300me-symphonie-extrait-du-1er-mouvement-OPMC-Classics-006.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041018637-ygbw3z-t500x500.jpg","duration":"1:10","playlistid":"playlistid-1"}]}
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Huapango, rhapsodie

Jose Pablo Moncayo (1912-1958)

Composée en 1941 et créée le 15 août de la même année à Mexico par Carlos Chávez.

 

Si l’on a parfois du mal à se souvenir du nom des compositeurs mexicains, ils ne sont pas si inconnus que cela les Hallfter (Rodolfo, né en Espagne et frère d’Ernesto), Galido et autres Revueltas. Vue de notre vieille Europe, la musique mexicaine serait née avec le débarquement des conquistadores. Que l’on pense seulement à Juán Ortiz et l’on admettra que les guerriers pouvaient être aussi adroits dans le maniement des armes que dans celui de la vihuela. Mais c’est là oublier les pratiques musicales des civilisations précolombiennes, dont il n’est presque rien resté après trois siècles d’exactions sur les populations indigènes. Le compositeur s’est donc mué en archéologue pour révéler les vestiges de cette histoire tourmentée. Né à Guadalajara en 1912, membre du Grupo de los cuatro dont le nom évoque naturellement les Cinq russes et les Six français, José Pablo Moncayo a collecté rythmes et mélodies pendant plusieurs semaines à Alvaredo. Auteur de trop rares œuvres, de l’opéra La Mulata de Cordoba au ballet Tierra de temporal, il ne s’est jamais enfermé dans la quête d’un style « national ». Se référant à une musique originaire de la province de Veracruz, il écrivit Huapango à la demande de Chávez, qui avait dirigé, l’année précédente à New York, une suite de danses populaires arrangées par Gerónimo Baqueiro Foster. Contrairement à cette succession de Huapangos, la rhapsodie de Moncayo se révéla être une véritable composition. Avec Blas Galindo, Moncayo s’était rendu à Alvaredo où il avait collecté rythmes et mélodies pendant plusieurs semaines. « Expose d’abord le matériau comme tu l’as entendu », lui avait conseillé Candelario Huízar. « Et développe le ensuite en suivant ta propre pensée. » Traditionnellement caractérisé par son chant en voix de fausset, par le jeu de questions et de réponses, par les roulements de talons sur le sol, par le violon et les cordes pincées de diverses guitares, le huapango traditionnel devint donc un point de départ plutôt qu’un point d’arrivée, se détournant ainsi de ces nombreuses œuvres aspirant surtout à faire renaître la musique populaire. Présent à travers une combinaison de trois thèmes (Siqui siri, Balaju et El Gavilan), cette dernière était l’essence d’un art nouveau, ancré dans la géographie et l’histoire mexicaine, mais dépassant las questions d’authenticité au profit de la personnalité.

 

Vue de notre vieille Europe, la musique mexicaine serait née avec le débarquement de conquistadores et de guerriers comme Juán Ortiz, aussi adroits dans le maniement des armes que dans celui de la vihuela. C’est là oublier les pratiques musicales des civilisations précolombiennes, dont il n’est presque rien resté après trois siècles d’exactions sur les populations indigènes. Mais le compositeur s’est mué en archéologue pour révéler les vestiges de cette histoire tourmentée. Né à Guadalajara en 1912, membre du Grupo de los cuatro dont le nom évoque naturellement les Cinq russes et les Six français, José Pablo Moncayo a collecté rythmes et mélodies pendant plusieurs semaines à Alvaredo. Ecrit à la demande de Chávez qui avait dirigé l’année précédente une suite de danses populaires arrangées par Gerónimo Baqueiro Foster, Huapango se réfère à une musique de la province de Veracruz. Trois thèmes au moins (Siqui siri, Balaju et El Gavilan) empruntent au patrimoine mexicain. « Expose d’abord le matériau comme tu l’as entendu », conseillait Candelario Huízar. « Et développe le ensuite en suivant ta propre pensée. » Du huapango traditionnel, on devine le chant en voix de fausset, les questions et les réponses, les roulements de talons sur le sol, le violon ainsi que les cordes pincées des guitares, le ton populaire n’étant toutefois qu’un point de départ.

 

François-Gildas TUAL

 

Durée : 7 minutes environ

 

Nomenclature orchestrale : 3 flûtes (la 3ème jouant aussi le piccolo), piccolo, 2 hautbois, 3 clarinettes (la 3ème jouant aussi la petite clarinette), 2 bassons, 4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, tuba, timbales, percussions, harpe, cordes

 

Dernière exécution à Monte-Carlo : 2 octobre 2011 Auditorium Rainier III, Matheuz Diego, direction