Calendrier

Récital Arcadi Volodos
2 Mai2021

Récital Arcadi Volodos

GRANDE SAISON - RÉCITAL
Saison 20/21
Arcadi VOLODOS, Piano
CLEMENTI, BRAHMS, SCHUBERT
La Quintessence du Romantisme
9 Mai2021

La Quintessence du Romantisme

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Stanislav KOCHANOVSKY, Direction
Jorge GONZALEZ BUAJASAN, Piano

CHOPIN, TCHAÏKOVSKY
CHANGEMENT DE PROGRAMME
Russie de toujours
16 Mai2021

Russie de toujours

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Jérémie RHORER, Direction
Alexandre KANTOROW, Piano

GLINKA, PROKOFIEV, TCHAIKOVSKY
Carmina Burana
29 Mai2021

Carmina Burana

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Elisabeth LEONKSAJA, Piano
M. ERIKSMOEN, M. REXROTH, A. ERÖD, Chœur du CBSO

BARTÓK, ORFF
Carmina Burana
30 Mai2021

Carmina Burana

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Elisabeth LEONKSAJA, Piano
M. ERIKSMOEN, M. REXROTH, A. ERÖD, Chœur du CBSO

BARTÓK, ORFF
L’esprit espagnol
6 Juin2021

L’esprit espagnol

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Josep PONS, Direction
Nelson GOERNER, Piano
María TOLEDO, Cantaora

RAVEL, DE FALLA
Récital Christian Zacharias
9 Juin2021

Récital Christian Zacharias

GRANDE SAISON - RÉCITAL
Saison 20/21
Christian ZACHARIAS, Piano
BEETHOVEN, HAYDN, SCHUBERT
Les années folles
13 Juin2021

Les années folles

GRANDE SAISON
Saison 20/21
Alondra DE LA PARRA, Direction
Jorge Luís PRATS, Piano

MILHAUD, GERSWHIN, RAVEL
Quatuor Jaëll
9 Mar2021

Quatuor Jaëll

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
Quatuor JAËLL
GOUBAÏDOULINA, STRAVINSKY, SCHUBERT
CONCERT AVANCÉ À 16H AU LIEU DE 18H30
Musique de chambre
15 Avr2021

Musique de chambre

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
D. HUEBER, F. MEREAUX,
S. STECKELER

DEBUSSY, TAKEMITSU, BAX, MEREAUX
Musique de chambre
4 Mai2021

Musique de chambre

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
Octuor à cordes de l'OPMC
CHOSTAKOVITCH, MENDELSSOHN
Les Vents du Sud
15 Juin2021

Les Vents du Sud

HAPPY HOUR MUSICAL
Saison 20/21
Les Vents du Sud
ONSLOW, DEBUSSY, POULENC
L’Ile indigo
31 Mar2021

L’Ile indigo

JEUNE PUBLIC
Saison 20/21
Christophe MANGOU, Direction
Julie MARTIGNY, Narratrice

LE HERISSIER
Printemps des Arts
27 Mar2021

Printemps des Arts

DANS LE CADRE DU FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DE MONTE-CARLO
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Tedi PAPAVRAMI, Violon

BERG, SCHÖNBERG
CONCERT AVANCÉ À 15H AU LIEU DE 20H30
I Lombardi alla Prima crociata
28 Mar2021

I Lombardi alla Prima crociata

OPERA DE MONTE-CARLO
AUTRES DATES

Saison 20/21
Daniele CALLEGARI, Direction
VERDI
Billetterie indisponible
Printemps des Arts
11 Avr2021

Printemps des Arts

DANS LE CADRE DU FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DE MONTE-CARLO
Saison 20/21
Gergely MADARAS, Direction
Ivo KAHÁNEK, Piano

LISZT
CONCERT AVANCÉ À 15H AU LIEU DE 18H
Boris Godounov
2 Mai2021

Boris Godounov

OPERA DE MONTE-CARLO
AUTRES DATES

Saison 20/21
Konstantin CHOUDOVSKI, Direction
MOUSSORGSKI
Billetterie indisponible
Concert au Palais Princier
15 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Valery GERGIEV, Direction
DEBUSSY, STRAVINSKY
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
18 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Gianluigi GELMETTI, Direction
C. REISS, M. PIZZOLATO, P. FANALE, N. DI PIERRO,
Coro del Teatro Regio di Parma

MOZART
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
22 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Tomáš NETOPIL, Direction
Katia & Marielle LABÈQUE, Piano

POULENC, RAVEL
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
29 Juil2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Thomas HENGELBROCK, Direction
MOZART, MENDELSSOHN
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
1 Août2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Sergey KHACHATRYAN, violon

TAKEMITSU, SCHUBERT, SIBELIUS
En vente à partir de Février 2021
Concert au Palais Princier
5 Août2021

Concert au Palais Princier

CONCERTS AU PALAIS PRINCIER
Saison 20/21
Kazuki YAMADA, Direction
Alexandre KANTOROW, Piano

SAINT-SAËNS, BIZET
En vente à partir de Février 2021
{"playlist":[{"title":"De Sabata – Juventus, po\u00e8me symphonique","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/Juventus-poeme-symphonique-DE_SABATA.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2020\/11\/De_Sabata.jpg","duration":"2:59","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – Le sacre du printemps","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-Le-sacre-du-printemps-extrait-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:46","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – l’Oiseau de feu (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-lOiseau-de-feu-extrait-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:43","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – Petrouchka (extrait 2)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-Petrouchka-extrait-2-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:42","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Stravinsky – Petrouchka (extrait 1)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Stravinsky-Petrouchka-extrait-1-OPMC-Classics-001.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000019884828-1yjx7a-t500x500.jpg","duration":"0:47","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Rimsky-Korasakov – She\u0301he\u0301razade (Extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Rimsky-Korasakov-She\u0301he\u0301razade-Extrait-OPMC-Classics-003.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015185-ub70lo-t500x500.jpg","duration":"0:52","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Ravel – Daphnis et Chloe\u0301 (Extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Ravel-Daphnis-et-Chloe\u0301-Extrait-OPMC-Classics-002.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015673-4j1wni-t500x500.jpg","duration":"0:30","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Debussy – Pre\u0301lude a\u0300 lapre\u0300s-midi dun faune (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Debussy-Pre\u0301lude-a\u0300-lapre\u0300s-midi-dun-faune-extrait-OPMC-Classics-002.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015673-4j1wni-t500x500.jpg","duration":"0:39","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Moussorgsky – Une nuit sur le Mont Chauve (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Moussorgsky-Une-nuit-sur-le-Mont-Chauve-extrait-OPMC-Classics-003.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015185-ub70lo-t500x500.jpg","duration":"0:53","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Borodine – Danses Polovtsiennes (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Borodine-Danses-Polovtsiennes-extrait-OPMC-Classics-003.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041015185-ub70lo-t500x500.jpg","duration":"0:48","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Chostakovitch – Symphonie n\u00b011 du 4e\u0300me mvt Le Tocsin (extrait)","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Chostakovitch-Symphonie-n\u00b011-extrait-du-4e\u0300me-mouvement-Le-Tocsin-OPMC-Classics-005.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041018474-3ovqdp-t500x500.jpg","duration":"1:12","playlistid":"playlistid-1"},{"title":"Mahler – 5e\u0300me symphonie extrait du 1er mouvement","artist_name":"OPMC","audio_file":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/Mahler-5e\u0300me-symphonie-extrait-du-1er-mouvement-OPMC-Classics-006.mp3","poster_image":"https:\/\/www.opmc.mc\/wp-content\/uploads\/2019\/01\/artworks-000041018637-ygbw3z-t500x500.jpg","duration":"1:10","playlistid":"playlistid-1"}]}
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Sur le même accord, Nocturne pour violon et orchestre

Henri Dutilleux (né en 1916)

Composé entre 2001 et 2002, dédié à Anne-Sophie Mutter
Commande de l’Orchestre Philharmonique de Londres
Créé le 28 avril 2002 au Royal Festival Hall de Londres, par Anne-Sophie Mutter et le London Philharmonic Orchestra, sous la direction de Kurt Masur

 

Le Vingtième fut le siècle des ismes ; à peine les flous de l’impressionnisme passés de mode vinrent les expériences bruitistes du futurisme, les cris et éclats de l’expressionnisme, les tentations surréalistes ou dadaïstes, les clusters de l’ultramodernisme ainsi que les séries du dodécaphonisme, sans oublier le néoclassicisme, le postromantisme et l’objectivisme. Bien sûr, une telle liste ne saurait être exhaustive ; les générations suivantes n’ont pas tardé à s’engouffrer à leur tour dans les méthodes et systèmes, n’abandonnant la généralisation sérielle que pour explorer les couleurs spectrales ou pour s’essayer aux circonvolutions temporelles du postmodernisme. Pourtant, à l’écart de ces mouvements se sont toujours imposées des figures indépendantes. Des compositeurs désireux de se frayer leur propre chemin, à l’écoute du monde mais refusant de se soumettre aux principes devenus trop collectifs. Dutilleux fit indéniablement partie de ceux-ci, forgeant son propre univers sonore et poétique ; un compositeur qui « réinvente son langage dans chaque œuvre », ainsi que le remarquait Anne-Sophie Mutter.

 

Fruit d’un vieux projet suscité par Paul Sacher, Sur le même accord pourrait être considéré comme le second concerto pour violon de Dutilleux après l’Arbre des songes, écrit à l’intention d’Isaac Stern dix-sept ans plus tôt. « Nocturne pour violon et orchestre », c’est aussi une nouvelle exploration du monde mystérieux de la nuit, vingt ans après l’achèvement des deux mouvements de Timbres, Espace, Mouvement d’après La nuit étoilée de Van Gogh. Anne-Sophie Mutter se souvient : « Le concerto qui m’a vraiment donné envie d’avoir une œuvre à moi était le concerto pour violoncelle de Dutilleux, Tout un monde lointain. J’ai été très impressionnée par ses couleurs sonores sublimes, sa merveilleuse écriture pour l’instrument à cordes soliste et sa belle tension entre lyrisme et éléments percutants, d’un rythme extrêmement raffiné. (…) je retrouve ces mêmes qualités dans Sur le même accord. » Et la créatrice du Nocturne raconte alors comment le compositeur lui a adressé successivement plusieurs conclusions différentes parce qu’il n’était jamais satisfait de la précédente, et la façon dont il connaissait sa partition dans le moindre détail : « Lors d’une répétition, il y eut une question sur les parties des seconds violons, il se leva aussitôt pour donner quatre ou cinq mesures de mémoire. »

 

Ainsi que le titre l’indique, Sur le même accord repose presque entièrement sur quelques notes arpégées énoncées dès le début par le violon. Les trois premières constituant un simple accord parfait, le matériau peut ainsi se révéler plus ou moins consonant ou dissonant, présenté horizontalement par le soliste avant d’être repris par l’orchestre, comme en écho dans le lointain, pour donner une impression de distance entre les différents instruments. A propos de sa relecture musicale de La Nuit étoilée, Dutilleux expliquait s’être efforcé « de créer une impression de large espace » par le « jeu des timbres opposant la famille des bois clairs, dans l’aigu, à la masse des cordes graves. » Il y a quelque chose d’un peu semblable dans le Nocturne. Quelque chose qui s’entend dès les premières mesures, dans la résonance des accords de l’orchestre. Leur extinction progressive dans le grave est comparable à un éloignement, alors que le violon affirme sa présence sur les devants de la scène. Bien qu’on ne puisse pas vraiment parler de concerto, Sur un même accord est alors tout entier bâti sur la confrontation de deux plans : le développement lyrique de la cellule initiale, et la façon dont celle-ci occupe l’accompagnement, à la fois discrète et obsédante. Parfois, quelques vents s’échappent de la toile de fond pour un bref trait, comme pour imiter le soliste. Plus rarement, l’orchestre passe au premier plan. Mais c’est bien à l’art du chant plutôt qu’à quelques principes de transformation thématique que le Nocturne se réfère, tout particulièrement dans la longue mélodie accompagnée qui succède au point culminant, alors que le motif principal vient de se briser de lui-même sur les harmoniques du violon.

 

François-Gildas Tual

 

Nomenclature orchestrale :
2 flûtes (la 1ère jouant aussi le piccolo), 2 hautbois, 2 clarinettes, clarinette basse, 2 bassons, 2 cors, 2 trompettes, 2 trombones, tuba, timbales, percussion, harpe, cordes

Durée approximative : 10 minutes

Dernière exécution à Monte-Carlo :
9 décembre 2012 Auditorium Rainier III – Lawrence Foster direction, David Lefèvre violon