Johann NEPOMUK HUMMEL (1778-1837)

« Allegro con spirito »
« Andante »
« Rondo »

Considéré à 20 ans comme l'un des meilleurs pianistes de sa génération, Hummel avait travaillé durant deux ans avec Mozart dont il joua en 1787 un Concerto, à Dresde, sous sa direction, et Haydn le patronna avec grand intérêt durant une longue tournée de concerts qu'il fit avec son père en Angleterre. Son œuvre ne comprend pas moins de 125 numéros, concertos, symphonies de chambre, messes, cantates et même ballets.  Elle connut à l'époque un grand succès dont on ne peut comprendre aujourd'hui le rayonnement qu'en la replaçant dans son contexte. L'essentiel de cette œuvre demeure pour nous les Concertos. Parmi ceux-ci, le Concerto en mi bémol majeur pour trompette nous rappelle que Hummel fut de 1804 à 1811, directeur de la Chapelle du Prince Esterhazy ; en effet, cette œuvre fut donnée pour la première fois pour le concert du Nouvel An de 1805. Ce concerto, où Hummel utilise essentiellement le grave et le medium de l'instrument soliste, comprend les trois mouvements traditionnels : Allegro con spirito, Andante et Rondo.

Yves Hucher

Nomenclature Orchestrale : flûte, 2 hautbois 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors, timbales, cordes
Durée approximative : 21 minutes
Dernière exécution à Monte-Carlo : 21 octobre 1990, Auditorium Rainier III - Walter Weller direction, Håkan Hardenberger trompette<=font>