Erika Sunnegårdh est particulièrement à l'aise avec la musique de Strauss, Beethoven et Puccini, ayant joué les rôles de Kaiserin dans Die Frau ohne Schatten au Staatstheater de Wiesbaden, Chrysotemis dans Elektra au Grand Teâtre Genèven, le rôle principal de Salomé au Bayerische Staatsoper, au Théâtre communal de Bologne, au Semperoper de Dresde, à la Compagnie d'opéra canadienne, à l'Opéra national gallois, au Teatro del Liceu à Barcelone, au New International Theatre à Tokyo et à l'Opéra florentin dans le Milwaukee; Léonore dans Fidelio à l'Opéra de Francfort, au Staatsoper de Hambourg, au Metropolitan Opera, à l’Oper Köln et à l'Opéra florentin; Tosca à l'Opéra de Francfort, au Deutsche Oper Berlin, à l'Opéra Royal de Stockholm, à l'Opéra Köln et l'Opéra de Nashville; Et Turandot avec le Deutsche Oper Berlin, le Metropolitan Opera et en Suède au Royal Stockholm Opéra et à l'Opéra de Malmö.

Parmi les autres interprétations remarquables figurent Senta dans Der Fliegende Holländer à l'Opéra d'Oslo, à Cologne et à Atlanta; Jenufa de Janacek et Paulina dans la première mondiale de La jeune fille et la mort de Jonas Forssell à Malmö. Dans Wagner, elle joue Helmwige (Aix-en-Provence / Salzbourg) et Gerhilde (Met Tour / Japon) dans La Walkyrie, ainsi que Isabella dans Das Liebesverbot avec le Münchener Rundfunk. Bien que ce ne soit pas considéré comme son répertoire de base, elle a également donné des représentations dramatiques acclamées par la critique, dans Lady Macbeth de Verdi au Festival de Glyndebourne, Abigaille au Teater Hedeland et Norma au Hessisches Staatstheater de Wiesbaden.

En concert, elle a joué avec la Philharmonie de Berlin, le Gewandhaus de Leipzig, l'Orchestre de la RAI, l'Orchestre philharmonique d'Auckland, l'Orchestre philharmonique danois, l'Orchestre symphonique de Göteborg, l'Orchestre symphonique de Malmö, le Metropolitan Opera Orchestra au Carnegie Hall, le Milwaukee Symphony, le Royal Stockholm Philharmonic et l'ensemble de percussions Kroumata; Son répertoire inclue le Requiem de Verdi, la Huitième Symphonie de Mahler, la Stabat Mater de Rossini, la Symphonie lyrique de Zemlinsky et la Neuvième Symphonie de Beethoven, ainsi que des opéra version concert et des commandes récentes.

Erika a eu le plaisir et le privilège de travailler avec Marco Armiliato, Giordano Bellincampi, Semyon Bychkov, Paolo Carignani, Riccardo Chailly, Myung Wun Chung, James Conlon, Andreas Delfs, Gustavo Dudamel, Adam Fischer, John Fiore, Hartmut Haenchen, Humburg, Lothar Koenigs, Jesus López-Cobos, Fabio Luisi, Nicola Luisotti, Alan Gilbert, Cornelius Meister, Gianandrea Noseda, Kirill Petrenko, Simon Rattle, Stefan Soltesz, Thomas Søndergaard, Mario Venzago et Steven White.

Au cours de ses études, elle a fréquenté l'Institut des arts vocaux d'Israël, le Centre musical Tanglewood, l'École Britten-Pears pour les études musicales avancées, l'Institut international des arts vocaux en Italie, ainsi que le programme de premier cycle à l'École de musique de Manhattan, toujours grâce à une bourse d’étude.

En 1999, Erika a complété sa maîtrise ès arts à l'École de Musique Aaron Copland au Queens College, durant deux années profondément bénéfiques et inspirantes, une expérience à laquelle elle attribue une grande partie de son succès artistique actuel.

Au cours de son éducation, Mme Sunnegårdh a reçu le Prix culturel annuel de l’American Scandinavian Society pour la promotion de la culture scandinave aux États-Unis. Elle a également fondé In time with Music, un programme de sensibilisation communautaire qui a bénéficié à des centaines d'enfants des écoles publiques dans le Queens, à New York.