Ludovit Ludha est diplômé de la classe d’Arts Dramatiques de la Faculté de Musique (Professeur Vlasta Hudecova). Au cours de ses études universitaires, il a participé à une tournée avec la Messe en Ut majeur de Beethoven en Italie. Depuis 1988, il est soliste de l'Opéra national slovaque de Bratislava. Vainqueur du concours de chant des universités tchécoslovaques, il a fait ses débuts d'opéra en chantant dans Moïse et Aron de Schönberg au Salzburger Festspiele avec James Levine.

Parmi les moments forts de ces dernières années, on peut citer Faust au Festival de Jérusalem, Alfredo dans La Traviata au Japon, Roméo et Juliette (Roméo) et La Bohéme (Rodolfo) au Théâtre national de Prague et au Théâtre national de Karlsruhe, Iris au Teatro dell 'Opera di Roma avec Nicolai Ghiaurov et au Wexford Festival, Mefistofele, Don Carlo, Cosi fan tutte et La Sonnambulla à Bratislava, Šárka (Fibich) au Wexford Festival et plus récemment Jenufa à Prague et Die Tote Stadt à Kyoto.

En plus de son vaste répertoire d'opéra, Ludovit Ludha se produit lors de concerts avec orchestre, à travers le monde. Son répertoire comprend des œuvres telles que le Requiem de Mozart (Ankara, Salzbourg, Prague, Athènes), le Stabat Mater de Dvorak (Ankara, Utrecht, Amsterdam, Leeds, Manchester), Carmina Burana (Bologne, Cagliari, Roma), Nelson Mass de Haydn (Trieste, Festival de Ravenna, Udine, Lisbonne, Prague, Liverpool, Leipzig, Amsterdam, Berlin, Tai Pei et Taiwan), Krönungsmesse de Mozart (Salzburg), Stravinski (Berlin avec Ashkenazy et enregistré pour DECCA), ainsi que le Te Deum de Kodaly, le Psalmus Hungaricus, la Cantata Profana (Sao Paolo) de Bartok, le Requiem de Verdi et Dvorak, et le Stabat Mater de Rossini.

Depuis 1999, il interprète le rôle de Lensky dans Eugène Onégine à Bratislava et en France, King Roger à Montréal et au Carnegie Hall de New York, le Requiem de Mozart à Prague avec Neville Marriner, Lady Macbeth de Mcensk à Madrid, à Naples, à Munich, à Dijon, au Teatro Colon de Buenos Aires sous la baguette de Mstislav Rostropovich, à Monpellier pour L'affaire Macropulos (Vitek) de Janaček, à Bratislava pour Les sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn, à Paris pour Oedipe roix avec Dutoit, à Tai-Pei pour la messe glagolitique, à Budapest pour des oeuvres de Ligetti et Rachmaninov, à Manchester et à Leeds pour le Requiem de Dvorak et le Stabat Mater.

Depuis, il est retourné à Budapest pour Oedipe roi, a chanté la messe glagolitique avec le MDR Sinfonienorchester et Janowski, la Symphonie n ° 3 de Szymanowski à Paris, Jenufa et La Bohème à Prague, le Te Deum de Berlioz, la 9ème Symphonie de Beethoven, le Requiem de Dvorak, Rigoletto et Le coq D'or à Bratislava, Carmina Burana avec Daniele Gatti à Bologne et Parme. Il a obtenu des succès acclamés en chantant Die Tote Stadt de Korngold et King Roger avec Dutoit à Tokyo, Amarana de Janaček au Teatro Sao Carlos de Lisbonne, Carmina Burana au Teatro Lirico di Cagliari et La fiancée vendue au Teatro Comunale de Bologne.