Pour clôturer la série de concerts au Palais Princier, David Guerrier mettra tout son immense talent au service de ce concerto ou habileté, musicalité et chevauchée virtuose sont sont rendez-vous. ‎ Coincée entre la 3e et la 5e symphonie si fréquemment jouées, la 4eme symphonie de Beethoven démontre une ardeur pour un lyrisme‎ échevelé.

Tenue de ville exigée (veste et cravate)

Chef & Soliste

Compositeurs